Connexion

Master 1 Nouvelle Économie Sociale (NES)

Dépôt des candidatures : terminé
du 01/05/2018 au 08/06/2018
Admissibilité : terminé
du 11/06/2018 au 15/06/2018
Admission : terminé
du 18/06/2018 au 01/10/2018
Résultats : terminé
du 25/06/2018 au 01/10/2018

Présentation du diplôme

Mention 

Le master Nouvelle Economie Sociale a été créé il y a 18 ans, parmi les premières formations universitaires dans ce domaine, en France. Il bénéficie d’un enseignement universitaire de qualité par une équipe spécialisée en économie sociale, anthropologie économique et philosophie et d’outils de gestion et de méthodologie enseignés par des professionnels du secteur  et d’un réseau européen dense d’acteurs qui résulte de son ancienneté. Les débouchés des étudiants témoignent de la qualité du dispositif mis en place : création de coopératives de tous domaines, emploi salarié dans le secteur de l’économie sociale et solidaire. Cette formation contribue à créer sur le territoire des structures aptes à engager une véritable transition écologique et sociale . Des renseignements supplémentaires se trouvent sur le site de Cerises (blogs.univ-tlse2.fr/cerises).

 

Née en 2000, cette formation s’inscrit dans une perspective polanyienne[1]. Non seulement, elle considère que l’économie n’a historiquement pas toujours existé, mais que les catégories de l’économie doivent être interrogées et dépassées pour viser une émancipation de l’homme. Une des caractéristiques majeures du monde contemporain est cristallisé autour de l’imaginaire d’une maîtrise rationnelle du monde. Loin de chercher une telle maitrise, la nouvelle économie sociale se veut une théorie des limites : limite dans l’extrativisme, dans le consumérisme, dans le productivisme, mais aussi plus micro-économiquement, limite dans la taille des unités de production, des écarts de salaire, etc ...

Cette perspective est aussi pragmatique. La formation propose des outils d’accompagnement et de spécialisation des promoteurs, des cadres, des consultants de l’économie sociale et de l’économie solidaire et permet aux étudiants de devenir des experts de haut niveau maîtrisant les connaissances les plus récentes  dans le domaine de l’économie sociale, de la méthodologie de projets, de la gestion et l’informatique de réseaux en passant par le droit coopératif.Enfin, cette formation propose un réseau d’acteurs dont les relations datent depuis presque 20 ans. En cela, elle est véritablement une socio-économie de territoire. Ces acteurs relèvent de coopératives diverses, d’entreprises d’insertion, de régies de quartiers ou de la mutualités.

La formation est donc constituée d’apports de trois types :

  • premièrement, des outils théoriques de type universitaire,
  • deuxièmement des apports méthodologiques en relation avec les projets des étudiants,
  • troisièmement l’insertion dans un réseau professionnel. Il s’agit de connaître les ressources financières mobilisables et les techniques d’animation de projets de création d’une entreprise sociale viable. Ces entreprises développent des formes de gestion collective qui associent producteurs et consommateurs, s’appuient sur un ancrage territorial et luttent contre le saccage écologique de la planète.

Les étudiants sont recrutés à partir de deux critères :

  • le niveau universitaire et/ ou l’expérience professionnelle,
  • la qualité de leur projet de création, notamment sa dimension novatrice, son appartenance au champ de l’économie solidaire.

[1] Karl Polanyi, né en 1866 à Vienne est mort en 1964, est l’auteur de référence de cette formation. Son livre principal « La grande transformation », écrit en 1944, est indispensable à la formation.

 

Compétences visées

 
  • créer et/ou gérer une entreprise sociale ou une initiative solidaire
  • mettre en place une coopérative à partir d’outils juridiques et comptables
  • commenter les documents de synthèse comptable
  • concevoir et tenir un budget, commenter les documents de synthèse comptables
  • animer une équipe, un groupe dans ce domaine d’activité
  • monter un projet à partir d’une méthodologie rigoureuse
  • conduire un projet en liaison avec les partenaires institutionnels
  • négocier des contrats
  • utiliser les outils de gestion spécifiques au domaine concerné

Comment se déroule votre candidature ?

Pour candidater, vous devez créer votre dossier électronique.

Au terme de l'instructions du dossier de candidature et de l'audition avec la commission d'admission, si la candidature est retenue, elle ne sera validée que SOUS RESERVE de dépôt de la copie du diplôme de licence ou de tout autre diplôme autorisée à titre dérogatoire par la commission pédagogique.

Date limite de dépôt le 09/06/2018

Mon dossier de candidature

Le dépôt des dossiers est terminé.